header_supports
header_news
header_login
header_help
» News

News

 

STREET ART VS GRAFFITI 

 

 

Nous avons souvent tendance à confondre, parfois aussi mélanger Street Art et Graffiti. Cela s’explique parce que les deux formes d’art ont lieu dans la rue et qu’ils sont tous motivés par les mêmes sentiments. Néanmoins, ils sont considérés comme deux formes d'art différentes. Nous n'essaierons pas de trouver la définition parfaite de l'une ou de l'autre, nous essayerons plutôt de les comprendre en tant que formes d'art, afin de pouvoir les apprécier l’un comme l’autre.

 

Les graffitis existent depuis l'Antiquité, nos ancêtres les utilisaient comme moyen de communication avant l'apparition de l'écriture. Quoi qu'il en soit, le graffiti tel que nous le connaissons actuellement est bien plus spécifique: il est né dans les années soixante-dix dans les trains de Philadelphie, puis très rapidement dans les ghettos de New York, grâce au hip-hop et à l'apparition des bombes aérosols. Ce mouvement artistique se caractérise par l'étude de la lettre et l'utilisation d'un Tag, qui n'est autre que le pseudonyme de l'artiste lui-même.

 

Au début des années quatre-vingt, grâce au documentaire Graffiti «Style Wars», le mouvement se répandit dans le monde entier.

 

Le premier auteur de graffitis connu était TAKI 183. L’auteur n’a jamais révélé son nom complet, mais nous savons sûrement qu’il a lancé le mouvement, dont l’essence est traduite par un auteur de « Style Wars »: «Il est dans l’intérêt des graffeurs d’être calme et détendu afin de pouvoir exercer leur art dans les trains. Le graffeur veut entrer et sortir sans se faire remarquer, à part sa création qu’il laissera au public ». Malgré cela, il est important de souligner que les graffeurs ne se soucient que peu d'être reconnus par les autres.

 

Au cours des années suivantes, des graffitis sont photographiés et publiés dans des galeries d'art, rendant le mouvement moins exclusif et moins authentique. C'est comme si les auteurs de graffitis avaient arraché un morceau des trains pour les mettre sur la toile. À ce stade, la véritable essence du graffiti est presque perdue, mais c’est sans compter certains artistes qui font perdurer la tradition de ce mouvement artistique.

Le street art diffère beaucoup du graffiti, non pas tant par la technique qu’il utilise que par son objectif. Les street-artistes créent leur art pour émerveiller, exciter et faire réfléchir ceux qui le découvre. Derrière une œuvre d'art urbain, il y a toujours un projet plus grand qui a pour objectif de créer une émotion à qui le voit, même par hasard.

 

Un exemple frappant est la tentative de nombreux artistes de rue de sensibiliser le public à des problèmes tels que le réchauffement climatique, le consumérisme, la dégradation de l'environnement et bien d'autres sujets encore.

 

Malgré les nombreuses différences entre ces deux formes d’art: «Si, dans le Street Art, nous entendons tout ce qui est créatif dans la rue, je pense qu’il est important que nous commencions enfin à noter que le contexte urbain a généré un nouveau chapitre de l’art contemporain »- dit Rae Martini, écrivain italien considéré comme une «légende vivante» du graffiti européen.

icone-detailsQu'est ce qu'un Tag ?
icone-detailsQu'est ce que le Graffiti ?
icone-detailsQu'est ce que le Neo-Pop Art ?
icone-detailsQu'est ce que le Street Art ?
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris